Maya Magal

maya magal desktop H

Des métaux résolument modernes

 

La femme Maya Magal, selon Maya Magal, fondatrice de la marque éponyme, se définit comme une « femme active londonienne à la recherche de bijoux sans chichis qu’elle peut porter à n’importe quel moment de la journée. » Ces femmes sont naturellement chics et n’accordent pas d’importance aux noms des créateurs. Elles préfèrent découvrir par elles-mêmes des marques indépendantes qui reflètent leur style ».

 

« Naturellement chic » est un bon résumé des créations de Magal, qui marie habilement pureté et intemporalité sans jamais faire de bijoux ennuyeux. Cela est dû en partie au mélange de métaux qui caractérise la marque (l’or et l’argent sont souvent utilisés sur une même pièce), mais aussi à sa tendance à adopter des formes plus organiques, des styles aux noms tels que « Lava » (lave) ou « Puddle » (flaque) qui donnent à ses bijoux cet aspect liquide malléable.

 

Magal décrit son style comme étant un « look épuré et minimaliste ». Elle conçoit ses modèles dans l’idée de les superposer, qu’il s’agisse d’empiler des bagues ou de porter des colliers de différentes longueurs et de différents modèles. « L’objectif est de créer des bijoux artisanaux abordables, qui peuvent être portés tous les jours, plutôt que des pièces qu’on ne sort que pour des occasions spéciales », explique Magal.

 

Elle compte également parmi ses créations toute une gamme de boucles d’oreilles, de pinces à cheveux, de breloques, etc., qui, toutes ensemble, pourraient vous faire passer assez rapidement d’un look sobre à un look extravagant. Cette fluidité et cette flexibilité contribuent énormément à l’attractivité de la marque pour ses nombreuses adeptes.

 

En tant que petite-fille d’un célèbre bijoutier du Caire, il n’est pas étonnant que l’amour de Magal pour les bijoux soit si inné. Ne cherchez pas plus loin que les magnifiques créations uniques vendues directement « Off the Bench » (à savoir directement par la petite équipe de concepteurs londoniens de la marque), qui sont citées comme une célébration de l’amour de Magal pour « l’art fait à la main » et sont, de ce fait, très spéciales.

La boutique de Maya Magal à Coal Drops Yard est son troisième espace de vente indépendant à Londres et accueille les célèbres ateliers de fabrication de bijoux organisés par la marque : des ateliers de création de bracelets de mariage pour les couples à la recherche de quelque chose de vraiment spécial pour le grand jour aux cours sur la confection d’une bague à facettes en utilisant de la cire de joaillier ou en réutilisant des perles. (Les ateliers sont annulés au moment de la rédaction de cet article, mais vous pouvez acheter en ligne des e-vouchers pour les prochains ateliers).

 

La boutique physique de la marque étant actuellement fermée, l’équipe s’emploie à poursuivre les consultations en ligne pour les créations sur mesure et propose désormais des expériences de shopping numérique personnelles et gratuites et des séances de stylisme personnelles (qui comprennent une évaluation de votre collection de bijoux actuelle, à l’instar d’un styliste vestimentaire qui évalue une garde-robe, avec des conseils pour la mettre à jour et combler les éventuels manques sur cette base).

 

Ces sessions sont également l’occasion parfaite de présenter en avant-première la nouvelle collection de Maya Magal avant son lancement, ce qui est un régal en soi. Vous pouvez réserver votre place ici.

 

Découvrez les collections et plus encore sur mayamagal.co.uk

 

Ceci est une version éditée d’un article paru pour la première fois dans l’édition automne 2019 du magazine King’s Cross Quarterly. Article rédigé par Laura Housely.

 

 

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités et les prochains événements

We’ll hold your above info until you say otherwise by unsubscribing from Coal Drops Yard mailers and we will review with you annually.
By clicking the "sign up" button, you agree to our Terms of Use and Privacy Policy