Harts Brothers

Une affaire familiale

 

La route, qui a fini par mener les restaurateurs londoniens de Hart Brothers à Coal Drops Yard en 2018, commence à Mexico dans les années 1990 et se poursuit jusqu’à Barcelone. Au cours de ce long voyage sinueux, la marque s’est imprégnée des nombreux lieux pittoresques visités et des routes culinaires empruntées.

 

Leur premier restaurant londonien, Fino, qui a ouvert à Fitzrovia en 2003, s’est inspiré des principales influences espagnoles. Mais c’est dans la capitale mexicaine que Sam et Eddie Hart ont fait leurs premières armes dans la restauration, dans la discothèque d’El Colmillo (le croc), qui porte bien son nom. C’est à cet endroit que les deux compères sont tombés amoureux de la street food de la ville. Et c’est ainsi que Barrafina a vu le jour.

 

Le bar à tapas situé à Soho a connu un succès immédiat lors de son ouverture sur Frith Street en 2007. Les clients et les professionnels de la gastronomie sont tombés sous le charme de cet endroit, faisant volontiers la queue pour pouvoir prendre place au comptoir (Barrafina a été l’un des premiers à promouvoir la politique sans réservation qui a ensuite envahi la scène de la restauration de la capitale dans les années 90), à l’instar du légendaire restaurant barcelonais qui l’a inspiré, Cal Pep.

 

Tout comme Hart Brothers, Barrafina n’a cessé depuis d’aller de succès en succès (notamment en obtenant une étoile Michelin en 2015). Le centre de Londres compte maintenant quatre restaurants, dont le dernier a ouvert à Coal Drops Yard. Au fil du temps, la touche magique de l’équipe a redonné à Quo Vadis (dont le site a accueilli Karl Marx dans les années 1850, alors qu’il écrivait Das Kapital) sa place légitime d’institution de Soho avec une excellente direction des cuisines sous les ordres de Jeremy Lee. Et c’est pendant leur séjour à Mexico, que les deux frères ont nourri leur passion pour les authentiques tacos al pastor. Cette passion a finalement pu être assouvie avec l’ouverture de la célèbre tacqueria El Pastor à Borough en 2017.

barrafina coal drops yard
Parillian my coal drops yard
Parillian MCDY

Mais c’est Coal Drops Yard qui est devenu l’alma mater de l’équipe ces derniers temps. On y trouve le Barrafina, un El Pastor à échelle réduite (Casa/Plaza Pastor) et le bar à vin The Drop, (plus) petit, mais parfaitement agencé, ainsi que le Parrillan, un grill de style espagnol qui vient d’ouvrir.

 

Il est difficile de croire qu’il y a dix ans, ils avaient la possibilité de déménager à King’s Cross, mais ils ne se sont pas donné la peine d’aller voir le site. Nous nous sommes juste dit : « King’s Cross ? » Qui voudra un jour y aller ? Cela semblait ridicule, raconte Sam Hart. Il s’est avéré que nous étions plutôt aveugles… et nous avions vraiment tort.

 

Nous avons corrigé cette erreur lorsque, plusieurs années plus tard, nous avons visité le site réaménagé par Thomas Heatherwick, qui a mis au jour ces belles vieilles arches victoriennes qui semblaient ne demander qu’à boire du rioja et de l’albariño. De belles vieilles arches victoriennes qui sont malheureusement fermées pour l’instant.

 

Le secteur de la restauration a été particulièrement touché par le confinement actuel, mais comme on pouvait s’y attendre, compte tenu de l’approche toujours innovante et résiliente de l’équipe, un plan a rapidement été élaboré pour traverser cette crise.

 

Visitez les pages Instagram des restaurants de Hart Brothers et vous y trouverez un lien vers une offre très spéciale : vous pouvez acheter des bons de réductions que vous pourrez utiliser ultérieurement dans l’un de leurs restaurants (Barrafina, Quo Vadis, El Pastor). Ce bon contient une généreuse réduction de 20 % pour vous remercier de votre soutien en ces temps difficiles.

 

Ce n’est pas la première fois que Hart Brothers bénéficie du soutien de ses nombreux et fidèles fans. Cette nouvelle ouverture ambitieuse à Coal Drops Yard était, à l’époque, en partie financée par une campagne de crowdfunding qui a permis aux personnes ayant investi de bénéficier de cadeaux en fonction de leur investissement. Cela allait des verres de vin gratuits aux adhésions à vie au club Quo Vadis, en passant par la possibilité d’accompagner l’équipe lors d’excursions de recherche et développement en Espagne et ailleurs.

 

Réservez dès maintenant et soyez patient, tout en sachant que nous avons une célébration de la vie qui nous attend avec impatience une fois que les choses seront revenues à la normale, et espérons qu’on n’attendra pas trop longtemps. Portons nos verres à cette célébration.

 

Ceci est une version éditée d’un article paru pour la première fois dans l’édition été 2018 du magazine King’s Cross Quarterly. Article rédigé par : Simon Mills.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités et les prochains événements

We’ll hold your above info until you say otherwise by unsubscribing from Coal Drops Yard mailers and we will review with you annually.
By clicking the "sign up" button, you agree to our Terms of Use and Privacy Policy